3 pistes pour mieux manager la génération Y

Mauvaise compréhension ? Comme l’impression de ne pas être sur la même longueur d’ondes ? Nous en parlons souvent, la génération Y fait l’objet de nombreux débats. Mais mettons-nous un instant dans leurs baskets : que recherchent vraiment ces collaborateurs ?

Si vous vous posez des questions sur la génération Y, que vous vous sentez parfois désemparés face à leur mode de fonctionnement… Pas de panique ! Sachez qu’eux aussi sont parfois perdus face à la façon dont marchent certaines organisations traditionnelles. Dans cet article, découvrez ce qu’ils attendent et ce dont ils ont besoin !

 

Ils souhaitent évoluer

Ils n’attendent qu’une chose : monter en compétences le plus rapidement possible. Ils veulent devenir des as dans leur domaine, maîtriser un maximum de sujets et y arriver dans un laps de temps minimal ! Et pour cela, ils ont un outil magique : Internet. Vidéos, tutoriels, informations en tout genre… Dès qu’ils se posent une question, peu importe laquelle, Internet est leur ami.  Alors, n’hésitez pas à user de cet outil pour les attirer, les faire grandir et évoluer. Et surtout, ne leur faites pas faire de tâches répétitives, à intervalles réguliers sur de longues périodes. De toute façon, personne n’aime cela. Et eux, encore moins ! Ils risqueraient de se braquer et d’être moins productifs.

 

Source : giphy.com

 

Ils sont en quête d’un juste milieu entre vie privée et vie professionnelle

Métro boulot dodo, très peu pour eux, ça ne les intéresse pas ! Il est très important à leurs yeux d’équilibrer ces deux facettes de leur vie. Un travail empiétant sur le privé leur paraît inconcevable ! Leurs exigences sont orientées vers cette tendance et cela influe bien évidemment sur leur recherche et choix de poste. Alors c’est vrai, ils préfèrent rester chez eux en pantoufles, mais tout en travaillant, attention ! Ce ne sont pas le type de personnes à traîner et ne rien faire. Non, ils en veulent et cherchent un travail prenant et qui les pousse à se surpasser en permanence, tout en étant flexible. De manière générale, plus leur travail leur laissera de liberté, plus ils seront autonomes, prendront des initiatives et s’investiront. A l’inverse, si leur manager est sur leur dos en permanence, soyez sûrs qu’ils seront bien moins efficaces et feront les choses à reculons ! Pour en savoir plus, jetez un coup d’œil à notre infographie Les Millennials, comment voient-ils le futur du travail ?.

 

Source : giphy.com

 

Ils cherchent en vous un guide, un coach

Bien que ce soient des personnes en général très autonomes et forces d’initiatives, elles recherchent tout de même un manager, mais qui sache prendre une posture de coach. Cette génération va à l’encontre des codes de l’autorité et tente de la briser en permanence. Libre, peu attachée aux choses, elle est habituée aux situations instables et changeantes. C’est pour cette raison qu’il faut être un coach plutôt qu’un manager classique, si vous voulez la retenir. Qu’est-ce que cela implique, par exemple ? Que vous cherchiez à les comprendre sans les sur-contrôler, que vous les accompagniez dans leur parcours, les motiviez et les guidiez. Pour apprendre à devenir un manager coach, téléchargez notre livre blanc COACH : Une nouvelle approche pour devenir un manager inspirant dans un monde en mutation.

 

Source : giphy.com

 

Les collaborateurs de la génération Y, dont le « why » signifie « pourquoi » veulent comprendre ce qu’ils font, donner du sens à leur travail et pour cela, sont prêts à en changer souvent s’il le faut. Ce type de salariés qui recherche un équilibre personnel et professionnel a également besoin d’un mentor, d’un coach, qui les responsabilise et leur octroie de l’autonomie.

Alexandre Lacaze – Consultant

Consultant confirmé à l’agence de Cachan, Alexandre a rejoint l’équipe b-flower en 2017. Journaliste de formation, il a accompagné et formé depuis plus de deux ans près de 2000 participants venus de secteurs d’activités variés sur trois grands axes : efficacité commerciale, développement personnel et management. Sa valeur ajoutée est de personnaliser au maximum son approche auprès des participants, afin de favoriser une montée en compétence efficace et durable.

You may also like

No Comment

You can post first response comment.

Leave A Comment

Please enter your name. Please enter an valid email address. Please enter a message.