Des magasins augmentés grâce au phygital

Le phygital est de plus en plus présent dans notre société. Les magasins misent sur la technologie pour nous attirer, nous, consommateurs, et mixent ainsi physique et digital. Quels sont leurs nouveaux outils ? Que mettent-ils en place pour nous charmer, nous intriguer ?

 

La bataille concurrentielle fait rage dans le retail, entre les start-ups aux concepts innovants, les enseignes traditionnelles en pleine mutation et l’arrivée de nouveaux acteurs étrangers. Pour continuer à séduire le consommateur, les marques cherchent à garantir une expérience unique à leurs clients, qu’elle soit online ou offline. L’e-commerce a introduit des exigences de haut niveau en matière de digital, mais nous observons qu’une partie des clients retrouvent un certain plaisir à aller à nouveau vers la proximité qu’offre un magasin, sans lâcher du regard les avantages online.

Depuis quelques temps, nous voyons donc émerger le phygital. Mais que représente donc réellement cette notion ? C’est en fait une manière de répondre le plus justement possible aux attentes des consommateurs pour qu’ils retrouvent l’amour du magasin brick & mortar, et poussent la porte de ces magasins. Voici donc un tour d’horizon des technologies associées aux magasins brick & mortar, pour satisfaire la demande grandissante de phygital :

 

Mango et ses cabines d’essayage connectées

L’entreprise souhaite offrir à ses clients une expérience augmentée. Ce nouveau dispositif permettra aux consommateurs de scanner l’étiquette des produits, de se voir proposer une suggestion d’accessoires pour accompagner la tenue choisie. De plus, les vendeurs seront connectés à ces cabines grâce à leur montre, pour échanger avec les clients. A travers cette innovation, Mango espère améliorer l’expérience client en magasin et ainsi attirer les consommateurs à passer du site internet au magasin brick & mortar. Cela contribue également à la fusion entre online et offline, mais aussi au renforcement des relations entre les clients et la marque.

 

 

Mango

Source : usine-digitale.fr

 

Des écrans intelligents par Mystore-e

Des suggestions selon la morphologie et le type de la personne ? C’est possible ! La start-up Mystore-e intègre des écrans digitaux dans les rayons des magasins, ou sur les étagères. Grâce à leur caméra, ils reconnaissent le sexe, l’âge et le style du client qui passe devant. Ils sélectionnent ensuite des produits qui pourraient plaire et aller à la personne visée. Les données récoltées par la caméra sont croisées avec les datas des distributeurs, telles que la saison et les produits disponibles, pour savoir quel article serait le plus probablement acheté par le consommateur. Par ailleurs, cet objet technologique est en lien permanent avec le management de l’enseigne, afin d’utiliser à bon escient et en temps réel les données sur le stock, les tarifs, les ventes, etc. Selon Idan Sergi, co-fondateur de Mystore-e, il s’agit d’apporter de l’intelligence artificielle dans les magasins brick & mortar. Pour le moment, la start-up propose sa solution à 1000 dollars par mois pour 10 à 15 écrans.

 

 

mystore-e

Source : mystore-e.com

 

Amazon, se lance dans les miroirs interactifs

L’enseigne, originellement non-spécialisée dans l’habillement, s’essaie à la technologie dans ce domaine. C’est l’occasion pour elle de s’y implanter. Les équipes de R&D se penchent aujourd’hui sur un miroir connecté intelligent. Celui-ci devrait associer l’image physique de la personne face au miroir à des images virtuelles de vêtements. Cela serait possible grâce à des projecteurs vidéo et plusieurs caméras. Il serait donc possible d’essayer des vêtements sans les essayer physiquement. La sortie du produit n’est pas encore garantie, mais l’idée semble tout à fait plausible et dans l’air du temps. De plus, cela expliquerait le rachat de Body Labs, spécialiste du scan corporel 3D, par Amazon.

 

 

both

 

Walmart, à la tête de la révolution technologique

L’enseigne a lancé son Scan & Go aux Etats-Unis ! Les consommateurs scannent les produits à l’aide de leur smartphone et les posent dans leur panier. A la sortie, à la place de payer en caisse classique, il leur suffit de présenter un QR code et de payer. Cela permet d’éviter l’attente dans la file pour payer les produits.  Par ailleurs, des Pick-up Towers ont été installées à l’entrée des magasins. Ces distributeurs automatiques permettent d’acheter directement les produits les plus vendus sans entrer dans les allées du magasin. Les tablettes Endless Aisle présentes dans les rayons aident les clients à trouver plus rapidement ce qu’ils cherchent. Si les articles ne sont pas disponibles directement en magasin, il est possible de les commander en ligne. Ces supports technologiques sont encore en phase de test dans 2 magasins. Walmart a aussi développé son propre moyen de paiement, le Walmart Pay. Les utilisateurs peuvent régler leurs achats rapidement, à partir de leur smartphone et les bons cadeaux et coupons de réductions y sont de plus associés.

 

 

walmart

Source : usine-digitale.fr

 

La réalité virtuelle s’invite chez Décathlon

La marque a intégré la réalité virtuelle dans 14 de ses magasins en France pour proposer toute la gamme de produits, les tentes par exemple, dans une surface réduite. Une fois le casque sur la tête, l’utilisateur plonge dans un univers virtuel donc l’environnement est aléatoire : désert, montagnes, forêt, etc. Il lui suffit alors de choisir sa tente et de la déployer. Tout est en taille réelle et très précis, pour une expérience-client optimale. Si vous cherchez un aperçu de cette nouveauté, découvrez-la dans leur vidéo Décathlon lance la réalité virtuelle pour visiter ses tentes familiales

 

Le paiement invisible et autres outils

Comme nous en parlions précédemment dans le premier article de cette série sur le retail De l’e-commerce au magasin brick & mortar, d’autres types de technologies ont été intégrés dans les magasins, tels que le paiement sans contact ou les magasins sans caisse.

 

 

Vous connaissez désormais un grand nombre des technologies utilisées par les magasins brick & mortar et l’ampleur que prend le phygital dans le retail. Ce mix online et offline attire et touche une très grande partie de la population. Et vous, quelles innovations sont le plus susceptibles de vous séduire ? Lesquelles rêveriez-vous de voir un jour apparaître dans vos magasins préférés ?

Le 3e et dernier article de cette série sur le retail sera consacré à l’évolution du rôle des vendeurs dans un monde phygital. Stay tuned !

 

Juliette Delpippo – Chargée de Communication et Marketing

Chargée de Communication et Marketing, Juliette a récemment intégré l’agence de Cannes. Animation du blog et des réseaux sociaux, gestion des webinars, création de supports de communication… Rien ne lui échappe ! Passionnée par son métier, elle est méticuleuse et aime ajouter sa petite touche d’originalité, qui transparaît souvent dans ses réalisations.

You may also like

No Comment

Comments are closed.