Devenir un vrai leader en 8 points !

Les Navy Seals nous donnent 12 leçons pour incarner le leadership, entre rigueur militaire, dépassement de soi et esprit de camaraderie. Retrouvez dans cet article les 8 points à retenir pour devenir un vrai leader !

 

Aujourd’hui, nous souhaitions vous faire part d’un article que nous avons trouvé intéressant car il expose les 12 clés du leadership que l’on peut apprendre des Navy Seals.

Cet article nous parle car chez nos clients, de plus en plus de missions incombent aux managers. La conduite du changement est une des principales missions de ces derniers et devenir de vrais leaders auprès des équipes dont ils ont la charge est nécessaire.

Parmi les 12 leçons de leadership des Navy Seals, nous retenons 8 éléments qui nous semblent essentiels pour qu’un manager devienne un leader :

 

  1. Responsabilisation

Il est nécessaire pour un manager d’être conscient de ses responsabilités mais aussi de responsabiliser ses collaborateurs. Chez b-flower nous avons la conviction que peu importe la situation, la compréhension d’un message ou d’une consigne relève de la responsabilité du manager. Celui-ci doit s’assurer de la bonne communication dans son équipe afin de mieux responsabiliser ses collaborateurs.

 

  1. Plus forts ensemble

L’individu seul avance parfois plus vite mais c’est en groupe qu’il avance plus loin. Comme le capitaine d’un bateau, un leader au sein d’une entreprise ne doit pas avancer tout seul mais monopoliser l’ensemble de son équipage. Le capitaine donne le cap et emmène son équipe vers un objectif commun.

 

  1. Auto-conviction

Tel que nous l’avons évoqué dans notre précédent article “L’auto-conviction est la base de toute réussite”, croire en ce que l’on fait et ce que l’on dit est essentiel lorsqu’un leader communique avec son collaborateur ou à son équipe. Cela permet de rassembler tout le monde autour d’une identité commune et de partager sa vision.

 

  1. Humilité et exemplarité

Un leader doit rester humble pour communiquer plus efficacement avec ses équipes et faire preuve d’intelligence relationnelle. Aujourd’hui, adopter une posture de « boss » ou de « chef » n’est plus vu d’une manière positive. Aussi, un leader se doit d’être exemplaire dans son travail car il tient un rôle de modèle pour ses collaborateurs. La légitimité managériale s’obtient donc en se positionnant comme un leader humble, inspirant et exemplaire.

 

  1. La confiance en l’autre

Avoir confiance en soi est important mais il faut aussi impérativement avoir confiance dans le travail de son équipe. S’il n’est pas possible à un seul homme de tout faire ce n’est pas sans raison. Déléguer et faire confiance au travail de ses collaborateurs est aussi une marque de respect et tout cela contribue à forger une équipe forte. Prenons ici l’image de la chaîne : chaque maillon est fort indépendamment mais quand tous les maillons sont mis bout à bout ils forment une chaîne incassable !

 

  1. Communiquer simplement

La communication est nécessaire au sein d’une équipe pour que celle-ci fonctionne bien. Le partage d’informations doit aller dans les trois sens : du leader vers son équipe (top-down), des collaborateurs vers le leader (bottom-up) et entre les différents membres d’une équipe.

Aussi, le leader doit communiquer à son équipe de façon à lui faire comprendre de manière simple un message ou une action complexe. Il a un rôle de traducteur auprès de son équipe à qui il fixe des objectifs de manière compréhensible pour s’assurer qu’elle puisse les atteindre.

 

  1. Organisation et planification

Le leader est un organisateur qui permet à ses équipes de mettre en place des plans d’actions simples. Face à des problèmes, il permet de les hiérarchiser, de les prendre un par un et de les traiter. Un bon leader est également un joueur d’échec qui dispose de plusieurs options, plusieurs plans qui sont limpides, clairs et simples pour son équipe.

 

  1. La pire décision : ne pas en prendre

S’il y a bien quelque chose de pire que de prendre une mauvaise décision c’est de ne pas en prendre ! Il est toujours préférable, même face à une situation compliquée, d’agir plutôt que de ne rien faire. L’indécision peut être due à un manque de confiance, une peur de l’échec ou une frilosité qui sont incompatibles avec le rôle de leader. Ce dernier se doit d’être acteur de ses décisions, de comprendre les situations et d’agir !

 

Alors certes aujourd’hui vous nous direz que cela n’est que de la théorie, la manière dont il faudrait fonctionner pour devenir un vrai leader. Mais tous ces points ne sont pas inaccessibles, la vérité c’est qu’il suffit de s’entraîner et s’exercer tous les jours pour y parvenir !

L’énergie et la passion se communiquent au même titre que les larmes ou le rire, dès demain vous les leaders on vous incite à partager votre énergie avec vos collaborateurs et vous verrez les effets au sein de vos équipes !

 

Retrouvez l’article original “Leadership : 12 leçons des Navy Seals” publié sur RH Info par Pierre-Yves Hittelet le 01/02/2017.
Lien : 
http://www.rhinfo.com/thematiques/management/leadership/leadership-12-lecons-des-navy-seals

Directeur Associé

Martial intègre b-flower en 2003 en tant que commercial sédentaire. Très rapidement, il intervient auprès des clients en tant que consultant-formateur. En 2008, il créé l’agence de Nantes et en pilote le développement avec succès.

You may also like

No Comment

Comments are closed.