E-learning : 5 ingrédients pour garantir l’intérêt des participants

Le manque de motivation et d’assiduité est souvent la raison pour laquelle le e-learning atteint ses limites.
La problématique des organismes de formation est alors de trouver comment maintenir l’intérêt des participants ? 5 ingrédients vont pouvoir pallier à ce problème.

 

Pour les participants, le e-learning est souvent synonyme d’auto-formation : ils doivent s’auto-motiver, s’autoréguler et s’auto-diriger. Cela marche dans certains cas quand la motivation est forte mais force est de constater que cela bloque souvent, surtout sur des thèmes de formations poussés par l’entreprise.

Pour que cela marche, il faut donc guider le participant et lui proposer un parcours rythmé avec des ingrédients qui sauront éveiller son intérêt et le maintenir :

 

1. Une méthode « push »

Déjà qu’il est difficile pour le participant de « s’y mettre », il ne faut pas en plus attendre qu’il se connecte à la plateforme de sa propre initiative. Au contraire, il faut aller le chercher en lui envoyant par exemple une invitation par email pour lui proposer de participer. Evitons également la saisie de login et de mot de passe.

 

2. Une pédagogie ludique

Une pédagogie ludique est essentielle car elle permet au participant de récolter immédiatement de la reconnaissance. Par exemple, on peut lui proposer des quizz auxquels il va répondre afin de collecter progressivement des points ou des médailles.

Les contenus doivent également être amusants pour éviter au participant l’impression d’être en train de travailler. On peut apprendre en s’amusant et cela fonctionne d’ailleurs mieux car l’ancrage est souvent plus fort.

 

3. Des modules courts et variés

Avec l’évolution des usages, on est passé de formations de 3 jours à des formations de seulement 3 minutes. Finis les modules qui s’éternisent, les participants ont de plus en plus l’envie et le besoin de zapper. Il faut donc leur proposer du contenu varié, sur le fond et sur la forme, avec des séquences courtes.

 

4. Un rythme régulier

Le rythme d’une formation par an est largement dépassé. Une fréquence régulière  est essentielle pour la mémorisation des apprenants : il faut donc leur proposer un rythme hebdomadaire. On va alors pouvoir répéter, répéter, répéter et dynamiser la formation.

L’autre avantage est que l’on peut plus facilement faire coïncider le contenu à la réalité des participants, à l’actualité de l’entreprise et ainsi apporter des solutions aux problèmes rencontrés.

 

5. Un accès mobile

Outil incontournable, le smartphone a désormais remplacé l’écran d’ordinateur. Tout doit être fait pour que le participant puisse apprendre quand il veut et où il veut. Il est donc nécessaire d’adapter les modules à un usage mobile.

 

En un mot, il faut se tourner vers le participant pour qu’il participe !

Fondateur et directeur b-flower

Fort de ses expériences variées en Industrie et Distribution en tant que Directeur Commercial et Général, Olivier s’oriente vers le conseil en 1995. Il crée b-flower en 1999, entreprise 100% dédiée à l’efficacité commerciale et managériale.

No Comment

Comments are closed.