Happy attitude : faites-vous plaisir !

Contraintes économiques, tensions sociales, changement permanent, pessimisme : la démotivation gangrène votre entreprise. Comment parvenir à atteindre l’objectif qu’il vous est donné ce mois-ci alors que vous avez un coup de mou et évoluez dans un environnement hostile ?

Levier stratégique : plaisir, joie, récompense

Il existe un bon moyen pour atteindre un résultat donné sans faire plus d’effort : travailler avec plaisir. Complexe, lorsque l’on sait que la racine sémantique du travail signifie torture, subordination, voire soumission. Mais concilier plaisir et travail n’est pourtant pas idéaliste. Le plaisir constitue une base au développement d’une nouvelle gestion managériale plus orientée vers le respect de l’individu et une nouvelle conception du vivre ensemble.

Ainsi, le plaisir au travail se conquiert à force d’intelligence organisationnelle et d’habileté managériale. Les incitations financières, les avantages sociaux, ou les perspectives d’évolution sont des pratiques managériales du siècle dernier. L’humain est binaire : il cherche à éviter la douleur et recherche le plaisir. Il faut donc activer le plaisir, la récompense et la joie plutôt que la souffrance, la sanction. Il faut manager chaque individu en actionnant ses facteurs de motivation intrinsèque.

La motivation intrinsèque provoque plaisir et performance

La recherche de nouveauté, de défi, d’intérêt sont des facteurs profonds de motivation car nous avons besoin d’être animés par ce que nous faisons. C’est même à cette condition que nous sommes vraiment efficaces.

Repensez à la dernière fois où vous avez été absorbés par une tâche et que votre conscience baignait dans le présent et non dans la recherche d’une récompense finale. C’est l’activité elle-même qui procure du plaisir et qui nous rend performant.

Ce qui vous motive intrinsèquement doit être connu de vous mais aussi de vos managers. De cette manière vous gagnerez à être plus efficaces et plus épanouis. Selon votre profil comportemental et vos valeurs personnelles, ces sources peuvent naître de besoins très différents.

Les grands plaisirs porteurs de satisfaction :

  • la fierté d’appartenir à une entreprise pour sa renommée, ses valeurs, son ambiance conviviale et des collègues appréciés ; mais aussi la fierté de maîtriser votre travail et de sentir que vous avez les compétences pour le réaliser ;
  • le sens : c’est contribuer concrètement au développement de votre entreprise et sentir que vous avez un rôle utile et précis à jouer ;
  • la valorisation : probablement le besoin majeur toujours inassouvi puisque l’on est toujours dans l’attente d’être considéré pour les efforts et le travail fourni. Chacun veut évidemment être davantage qu’un simple pion d’échec ;
  • la confiance en votre structure et votre hiérarchie pour maintenir un respect mutuel qui suppose présence, accompagnement mais aussi autonomie et dépassement de soi ;
  • le lien car les relations interpersonnelles reposent sur l’échange, la complémentarité… et éviteront tout climat hostile avec de l’agressivité permanente et une compétition interne accrue.

Et les petits essentiels, tels un socle fondamental :

  • Human touch : favoriser l’expression d’aspect positifs et miser sur la présence et la proximité. Des félicitations par mail perdent 80% de leur impact. Retrouvez les yeux dans les yeux, les tapes sur l’épaule, et pensez aux 3 mots magiques : bonjour, bravo, merci.
  • Reconnaître les compétences et le talent de chacun de vos collègues : savoir qui pourra vous aider pour apaiser une relation client, pour doper vos ventes,  mais aussi pour les petits problèmes informatiques ou la réalisation de votre prochaine présentation en réunion.
  • Convivialité et rire: De la simple pause à café aux tournois de fléchette ! Des moments qui vous provoqueront un rire fédérateur car même si une ambiance conviviale n’exclut pas les désaccords et les conflits, elle favorise leur expression sereine et permet des confrontations constructives.
  • Step by step : toutes les victoires, petites et grandes, sont motivantes. Voyez chaque étape comme un tremplin pour la suivante.
  • Introduire de la liberté (choix d’un appareil, d’un modèle, d’une couleur) mais aussi la souplesse et la flexibilité (heure d’arrivée et de départ pour éviter les embouteillages et se garer; heures du déjeuner).
  • Favoriser l’équilibre vie professionnelle, vie privée comme le montrent les nombreuses chartes de parentalité aujourd’hui en place (friendly family, ou care for people) afin de permettre aux salariés de maximiser leur temps de présence : 100% de cerveau disponible, 100% concentrés, 100% efficace !

Oubliez maintenant les solutions radicales comme changer de travail ou prendre des congés lorsque vous n’avez plus la force de gravir les étapes d’un nouveau mois difficile. Frappez à la porte de votre manager qui orientera vos choix de défis et vous fournira le soutien, l’encadrement et la reconnaissance nécessaire.

Les petits plaisirs font le quotidien. Un quotidien qui peut se révéler être le meilleur démotivateur, ou le meilleur énergisant. A vous de choisir ! Nos 6 astuces pour vous faire rebondir de plein pied :

  1. Cultivez vos qualités et vos talents propres. Reconnaissez ce que vous savez bien faire, aimez faire. Votre travail sera forcément valorisé et reconnu.
  2. Positivez et concentrez-vous sur les aspects plaisants de votre travail, car la perspective d’améliorer le quotidien suffit parfois à redonner du cœur à l’ouvrage. Lâchez prise et développez l’humour pour dédramatiser certaines situations, améliorez la créativité dans l’équipe.
  3. Fixez-vous des objectifs personnels d’apprentissage pour ne jamais vous lasser et toujours avancer. Trouver et donner du sens à votre mission diminue aussi votre stress.
  4. Cherchez les challenges et saisissez les opportunités car nous avons tous besoin de surprise, d’incertitude : sortez de votre zone de confort pour trouver de nouveaux défis.
  5. Sachez transmettre et partager vos connaissances pour enclencher une dynamique de passion, d’enthousiasme et de plaisir au-delà de vous même. Rien n’est plus satisfaisant que d’avoir de l’influence, et de sentir que vous apportez votre différence dans l’organisation.
  6. Multipliez les interactions pour que le travail devienne surtout un lieu d’échanges professionnels bien sûr, mais aussi sur notre vie, nos intérêts, nos passions, nos inquiétudes. A vivre la même aventure humaine, nous développons un réseau solidaire (et un sentiment d’appartenance) où l’on peut rencontrer des gens intéressants et apprendre à partager avec humour pour lutter contre le stress occasionné par les exigences de performance.
b-flower – La nouvelle référence de l’efficacité commerciale

www.b-flower.com

2 Response Comments

  • Antoine  25/07/2014 at 09:14

    Quand tu parles de multiplier les interactions je pense tout de suite à notre concours de cuisine »b a chef » que je n’ai pas gagné mais je prendrai ma revanche à la pétanque mardi prochain!

    • Gautier  25/07/2014 at 10:00

      Et ce n’est sans parler du tournoi de mini b-pong que tu n’as pas gagné non plus mon cher Antoine 😉 Je t’attends pour l’after work pétanque histoire que tu puisses enfin me ridiculiser.

      Mais en effet l’important reste de motiver par l’action et de multiplier les échanges, que ce soit en termes de management interne, ou en animation de la force de vente.

      Le travail doit rester une source plaisir, just b-happy