La ludification au service de vos formations

Augmenter l’implication de ses salariés, accroître leur concentration, développer leurs compétences mais aussi démultiplier leur motivation : autant de défis à relever par les managers pour répondre aux enjeux de demain. Hors, une tendance pas si nouvelle mais qui tend à s’accélérer ces dernières années apporte une nouvelle vision : la ludification (ou gamification en anglais).

La ludification correspond à la transposition des mécanismes de jeu vers d’autres domaines ayant attrait au monde professionnel comme la formation professionnelle.

 

La ludification c’est tendance !

La ludification s’inscrit dans l’un des leviers du management par le bonheur. Des espaces de détente fleurissent dans les entreprises : canapés, tables de ping-pong, babyfoot, ou encore jeux vidéo. Plus rien n’arrête la ludification !

En pleine expansion dans le secteur de la formation professionnelle, la ludification est devenue tendance. Elle intervient dans l’optique d’accroître l’acceptabilité et l’usage de ses applications en s’appuyant sur la prédisposition humaine au jeu.

 

De nombreux bénéfices !

Prouvée scientifiquement, la pédagogie par le jeu permet une meilleure acquisition des connaissances. Des études ont notamment montré que lors d’un apprentissage, notre cerveau réagit mieux s’il est stimulé de multiples manières.

Varier les modes pédagogiques, en incluant la notion de jeu, favorise ainsi l’intérêt pour acquérir de nouvelles compétences. La dimension ludique apporte au participant le plaisir d’apprendre et la fierté d’avoir réussi à dénouer un problème. Aussi, elle l’incite à rester motivé à court comme à long terme !

 

Des supports et formats variés…

Véritable tendance mondiale, la ludification de la formation ne cesse de se développer et d’innover. Jeux de plateaux, jeux de cartes, jeux de construction, jeux d’énigmes, objets de mémorisation, mais également Serious Games ou encore simulateurs en ligne, sont autant d’exemples d’application de la gamification en formation.

Issues des jeux vidéo, les techniques de gamification prennent tout leur sens sur des supports interactifs et digitaux. Aussi, pour répondre à la tendance de digitalisation de la formation, elles sont de plus en plus souvent proposées en 2.0. Néanmoins, elles peuvent également être utilisées en présentiel, avec un minimum de matériel, et pour la même efficacité.

 

Exemple du Serious Game : une méthode complète d’apprentissage !

serious game1

Le succès des Serious Games comme outils de la formation professionnelle provient du fait qu’ils sollicitent le travail en équipe. Ils cassent donc les cadres traditionnels de la formation qui reposaient jusque-là sur un travail individuel.

Ils permettent à l’apprenant de recommencer une simulation autant de fois qu’il le désire et de s’investir beaucoup plus que dans une formation classique. Ces jeux rendent l’apprentissage beaucoup plus ludique et donc plus efficace.

Bien souvent, les Serious Games mettent en œuvre plusieurs mécanismes pédagogiques, permettant de dépasser la simple acquisition de connaissances/compétences. L’expérience est multiple, tant sur le fond que sur la forme, et on observe de nombreux bénéfices collatéraux comme la prise de conscience par le participant de nouveaux besoins.

 

Ludification et pédagogie

Vis-à-vis de la pédagogie de formation, la ludification est une grande force car elle comprend des mécaniques d’apprentissage très efficaces. Repartons de notre Pédagogie LEARN, que je vous invite à découvrir ou redécouvrir :

LEARN 1 - Lister les écarts

L’apprentissage n’est plus une expérience douloureuse où l’apprenant est face à une figure savante d’autorité qui lui enseigne des théories. Désormais, des mises en situation autour de son métier lui permettent de prendre conscience que ses méthodes ne sont pas forcément les plus efficaces et qu’il peut les améliorer par l’acquisition de nouveaux savoir-faire.

LEARN 2 - Eveiller l'intérêt

Grâce à des formats variés et en s’appuyant sur la prédisposition humaine au jeu. Vous préférez jouer ou répéter jusqu’à ce que ça rentre ?

LEARN 3 - Appliquer concrètement

Avec la gamification, notamment digitale, le participant a la possibilité de répéter les séquences, évoluer dans le jeu et donc s’entrainer au rythme et à la fréquence qu’il le souhaite. De plus, tout est fait pour l’inciter à multiplier ses expériences : récompenses, partage sur les réseaux sociaux, gestion de la frustration…

LEARN 4 - Répéter dans la vraie vie

Aujourd’hui, la majorité des jeux sont conçus pour retranscrire les situations métier les plus fréquentes. Il n’y a donc qu’un mince écart entre la méthode vue en formation et son exploitation dans le cadre professionnel. L’effort de transposition du participant est réduit et l’incite à mettre en œuvre son savoir-faire acquis.

LEARN 5 - Ne pas s'arrêter là

L’utilisation des options de Social Learning des nouvelles plateformes LMS (Learning Management System) permet au participant de continuer d’échanger et d’apprendre sans discontinuer avant, après et tout au long de sa formation. Le participant peut poster un commentaire, être suivi par d’autres apprenants, être félicité par son formateur, obtenir des badges… Coopération et compétition incitent ainsi chacun à enrichir le retour d’expérience et se challenger.

 

Pour le moment son application n’est pas massive, mais la ludification est déjà en train d’évoluer et notamment dans le cadre de la formation professionnelle. L’arrivée de la réalité augmentée va rendre la gamification incontournable.

 

 

 

 

Consultant formateur

Ludovic s’oriente à ses débuts vers une carrière dans les sciences techniques et industrielles.
Il rejoindra b-flower 10 ans plus tard, en 2012, en tant que consultant sur l’agence de Lyon.

No Comment

Comments are closed.