Le sport en entreprise, un outil RH à ne pas négliger

Le sport au travail n’est pas seulement une mode passagère : il est un pilier de la Qualité de Vie au Travail et représente un moyen d’action considérable pour les ressources humaines. Il participe au bonheur et à la santé des collaborateurs, mais procure également de nombreux autres bénéfices sur l’ensemble de l’organisation !

Non, le sport au travail n’est pas seulement une tendance. Il intègre une dimension de bien-être au travail et de bonne santé, indispensable au mieux-vivre en entreprise. La qualité de vie au travail (QVT) est en effet devenue un concept incontournable dans le monde de l’entreprise touchant tout spécialement les ressources humaines. Le sport est un facteur essentiel de la QVT et fait partie intégrante des nouvelles manières de gérer l’humain dans l’entreprise.

Cet article vous guidera pour comprendre le réel impact positif du sport en entreprise et les mesures simples à prendre pour l’intégrer durablement.

 

Pourquoi faire du sport au travail ?

Tout simplement pour développer la dimension de plaisir dans sa vie professionnelle. Sans pour autant confondre travail et loisir, faire du sport sur son lieu de travail permet de voir ce dernier d’un autre œil, de s’y attacher et de s’y sentir mieux. Cet aspect de plaisir est indubitablement rattaché à la question du bonheur au travail, que vous pouvez retrouver dans notre article « Matrice ACTE : l’outil puissant des transformations heureuses », ainsi que dans notre infographie « Les salariés aiment-ils leur entreprise ? ».

Par ailleurs, cela implique tout le monde dans l’entreprise, sans distinction aucune. C’est aussi l’occasion de se mélanger, de faire plus ample connaissance et en bonus, de développer un bon esprit d’équipe. Mieux on se connaît, mieux on travaille ensemble !

 

En plus, c’est bon pour la santé et le moral !

L’étude Building the Case for Wellness de Pricewaterhouse Coopers (2008) met en exergue le recul du taux d’absentéisme de 30 à 40% dans les entreprises intégrant des politiques globales de santé des salariés, dont le sport pratiqué de manière régulière fait partie.

D’autres études montrent que le sport au travail fait sensiblement diminuer le taux d’absentéisme des maladies qui sont liées au travail, telles que la dépression, le stress, la fatigue chronique, etc. Plutôt intéressant, non ?

De manière générale, la pratique sportive est de plus en plus considérée et utilisée comme un outil de prévention contre bon nombre de pathologies.

 

Pour finir, on n’a pas toujours très envie d’aller faire du sport après le travail… Une fois la journée finie, on aimerait bien rentrer chez nous sans traîner ! Alors intégrer le sport à la journée ou à la semaine en entreprise nous empêche de répéter le fameux « il faut que je me remette au sport » en repoussant sans cesse l’échéance parce qu’on n’a pas envie de s’infliger une séance digne de ce nom après le travail. Non, PAS AUJOURD’HUI.

 

Comment l’intégrer en entreprise ?

Parlons maintenant de la pratique, de ce qui peut être mis en place concrètement en entreprise pour accentuer ce management par l’humain.

L’une des solutions serait bien sûr d’avoir toutes les commodités sportives sur place, mais cela n’est évidemment pas possible pour tout le monde. C’est pourquoi nous vous donnons de petites astuces, des mesures simples pour compenser le manque d’infrastructures sportives :

  • Dégager une heure de temps libre par semaine pour du sport en salle ou un jogging
  • Allonger le temps de la pause déjeuner
  • Installer une douche
  • Organiser des séances de sport en groupe en faisant venir un coach
  • Faire un partenariat avec des salles de sport situées aux alentours
  • Mettre en place du télétravail

 

Vous avez maintenant toutes les clefs en main pour instaurer plaisir et santé dans votre entreprise en intégrant le sport dans la gestion de l’humain ! A consommer sans modération.

Juliette Delpippo – Chargée de Communication et Marketing

Juliette a rejoint l’équipe marketing de b-flower en avril 2017 en tant que Chargée de communication et marketing.

You may also like

No Comment

Comments are closed.