Les 3 clés de la réussite pour une introspection vers le succès

Avant de s’intéresser à nos techniques, notre organisation ou nos actions,
la première étape vers le succès consiste à faire une introspection sur notre façon de penser,
de gérer les contraintes et de chercher des solutions.

 

Quel est selon vous le point commun entre une PME de la métallurgie en redressement qui double son CA, une agence événementielle reconnue qui fait + 80% de marges en 1 an et une entreprise du CAC40 qui fait + 10pts sur ses taux de transformation ?

Nous avons observé chez b-flower, sur l’ensemble des missions auprès de nos clients, que ce sont toujours les 3 mêmes clés qui ont mené au succès :

 

1 – La pensée positive

Il ne s’agit pas d’une pensée « bisounours » mais du fait d’avoir conscience qu’il existe tout un tas de contraintes tout en étant persuadé d’atteindre voire de dépasser ses objectifs, et cela dès le début de l’année. Garder un sens critique pour analyser les contraintes ou les obstacles qui vont se présenter est essentiel et en même temps, la certitude d’atteindre et de dépasser ses objectifs doit prédominer.

Et pourtant, les contraintes sont nombreuses, qu’elles soient internes à l’entreprise (défauts d’organisation, système informatique défaillant, système de rémunération peu motivant, management pas toujours au top, offre parfois difficile à défendre…) ou externes (crise, concurrents, partenaires défaillants, parfois même les clients…).

L’ensemble de ces contraintes est bien réel et il faut savoir composer avec tout en gardant une pensée positive.

 

2 – Passer de la justification à l’exploration

Face à une contrainte, quelle qu’elle soit, beaucoup font le choix de se cacher derrière mais d’autres vont explorer des solutions pour continuer à avancer. Le fait de se cacher derrière est pertinent car on se cache derrière des contraintes réelles ce qui rend notre position inattaquable.

Néanmoins, il faut prendre conscience que tout le monde a connu et connaîtra des échecs et des difficultés. C’est pour cela qu’au lieu de se cacher, il faut explorer. A chaque défaite, il faut analyser les choses que j’ai bien faites, les choses que j’aurais pu mieux faire et les choses que j’aurais pu faire mais que je ne connaissais pas encore.

 

3 – L’ouverture d’esprit et la curiosité

Il faut sans cesse être dans la recherche des bonnes pratiques face aux contraintes qui se présentent à nous. Qui peut m’aider ? Comment peut-on faire ? Qu’est-ce que j’aurais pu faire mais que je n’ai pas fait ? Qu’est-ce qui peut m’aider à performer ? Il faut être constamment en recherche d’améliorations.

Si nous sommes convaincus de notre réussite, si nous voyons les contraintes comme des signaux qui nous indiquent le chemin en étant curieux et ouvert à la recherche de solutions, le succès se présentera à nous comme il s’est présenté à la PME, à l’agence et à l’entreprise du CAC40.

Daniel Pinto – Chef de Projet & Consultant

Daniel a rejoint b-flower en 2016 en tant que consultant à l’agence de Lyon. Spécialiste en performance commerciale et en relation client, il aide les entreprises à sortir de situations difficiles avec succès. Ayant débuté sa carrière en optimisation de la supply chain, il a ensuite intégré un grand groupe d’audit et d’expertise comptable en tant que Directeur Commercial. Il a formé 100 commerciaux chez Bolloré Logistics, et les vendeurs des 250 plus grands centres Carrefour de France. Aussi, il a réussi a doubler le chiffre d’affaires d’une société en quasi-liquidation judiciaire.

You may also like

No Comment

Comments are closed.