Les meilleurs commerciaux sont-ils des grandes gueules ?

[BILLET D’HUMEUR D’UN CONSULTANT]

« Les cons ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnait » nous disait Audiard. Et si c’était ça le secret pour être un bon vendeur ?

On a souvent en tête l’image du commercial grande gueule qui vendrait père et mère pour un bout de commission.  Ce personnage stéréotypé ne serait-il pas l’archétype du vendeur performant ?

 

On le sait tous ! Le secret d’une vente réussie réside dans notre capacité à poser les bonnes questions. Et comme on a entendu toute notre vie que la curiosité est un vilain défaut on a naturellement tendance à se mettre des freins, parce que l’on a peur d’être mal poli.

Finalement le commercial « grande gueule » osera, lui, poser ces questions un peu différentes. Ainsi, il cernera bien le besoin de son client.

Le commercial « grande gueule » insistera, lui, pour traiter une objection efficacement. Il n’abdiquera jamais !

Le commercial « grande gueule » osera, lui, demander un effort à son client en fin d’entretien pour obtenir ce qu’il est venu chercher.

 

Alors j’ai envie de vous dire NON ! Porter des santiags en peau de serpent, un chapeau de cowboy et un costume brillant n’est pas indispensable pour faire du commerce. Mais OSER des choses un peu différentes et savoir casser les codes fera sans nul doute de vous un vendeur plus efficace.

osez

Si vous pensez que poser des questions est mal poli, changez de métier !

© Images : Jean-Claude Convenant – Caméra Café
Consultant

Après plusieurs postes commerciaux à haute exigence technique, Côme a rejoint l’agence b-flower de Nantes.

No Comment

Comments are closed.