L’intelligence émotionnelle, un levier indispensable pour les managers

Une communication efficace passe par la connaissance de soi-même. C’est en effet une aide précieuse pour les managers, afin de gérer leurs rapports avec les collaborateurs et de communiquer de manière juste et adaptée. Nous vous parlons ici de l’intelligence émotionnelle et de comment s’en servir.

 

L’intelligence émotionnelle est un outil à la portée de tous, qui permet de mieux se comprendre, mais aussi de mieux comprendre les autres. C’est un levier d’adaptation aux diverses situations auxquelles nous sommes confrontés, face aux autres comme face à nous-mêmes.

 

L’intelligence émotionnelle ou intelligence du cœur

L’intelligence émotionnelle est la capacité à utiliser nos émotions et sentiments dans différents contextes. Daniel Goleman, psychologue américain, avance que les personnes dont l’intelligence émotionnelle est développée sont plus efficaces socialement.

L’intelligence émotionnelle permet d’identifier ce que l’on ressent et d’où cela vient. Elle nous aide à accepter nos émotions, à les accueillir et nous évite de les refouler. En le transposant au cas d’un manager, cela implique qu’il doit tenir compte de ses émotions, les comprendre et faire en sorte qu’elles soient comprises pour générer une requête assez claire pour les autres. C’est de cette manière que le besoin sera satisfait. Une bonne communication passe ainsi par une juste et nécessaire dose d’émotion.

Mais l’intelligence émotionnelle n’est pas seulement à vocation personnelle. Elle sert aussi à mieux comprendre les autres en reconnaissant leurs émotions. De manière plus poussée, elle est une aide pour transformer les émotions négatives des autres en émotions positives en créant des conditions propices à ce changement. C’est une utilisation de l’intelligence émotionnelle très efficace dans des situations de conflit.

 

Nos principales émotions et leur impact

De manière générale, il est vrai que 4 émotions principales prédominent : la joie, la tristesse, la peur et la colère.

La joie : C’est une émotion positive qui naît lors d’un succès. De la joie émanent des réactions spontanées, joviales.

La tristesse : Elle est associée à une perte. On cherche du réconfort et on se renferme sur soi-même.

La peur : Elle fait surface lorsqu’il y a un danger et nous fait redouter l’action autant qu’apprécier la protection. La fuite est souvent envisagée comme solution.

La colère : Cette émotion apparaît lors d’un échec ou contrariété et utilise notre énergie sans la convertir en valeur ajoutée ou en quelque chose qui pourrait nous servir. Si elle est bien gérée, elle peut être un moteur pour éviter de reproduire les conditions propices au déclenchement de la colère.

D’autres émotions existent bien évidemment, telles que la surprise, le désir. Le film Vice-Versa des studios Disney® Pixar® de 2015 met en lumière la façon dont les émotions cohabitent, ainsi que les mauvais effets de refouler celles qui sont négatives. Notre société bride nos émotions, qui sont vues comme une faiblesse, alors qu’elles devraient nous servir à nous adapter à notre environnement.

vice-versa

Source : Disney® Pixar®

Communication Non Violente

Il est d’ailleurs possible d’utiliser nos émotions sans que ce ne soit perçu de manière négative par la personne à qui nous nous adressons et de canaliser notre colère pour l’utiliser habilement sans violence. Le Dr. Marshall B. Rosenberg, psychologue américain, a en effet conçu un processus simple de « Communication Non Violente » fondé sur :

  • l’Observation : analyse objective
  • le Sentiment : expression du ressenti
  • le Besoin : expression des besoins
  • la Demande : sollicitation des autres.

Cela permet de transformer la colère en énergie utile, tout en séparant l’objet du conflit de la personne elle-même. Ainsi, plutôt que de s’énerver et de s’épuiser en accès de colère et en contrariété, nous nous appuyons sur cette colère pour aller de l’avant et nous extirper de la situation négative. Il devient alors possible de la transformer en situation positive en tirant avantage de notre colère.

 

L’intelligence émotionnelle, employée habilement, est un vrai atout relationnel pour tout un chacun, et spécialement pour les managers qui doivent toujours tenir compte des collaborateurs, et donc de leurs ressentis.

Juliette Delpippo – Chargée de Communication et Marketing

Juliette a rejoint l’équipe marketing de b-flower en avril 2017 en tant que Chargée de communication et marketing.

You may also like

No Comment

Comments are closed.