Nos innovations pédagogiques [Partie 1]

Les formations classiques ne suffisent plus aux participants, qui recherchent des modules modernes, stimulants et ludiques. Et chez b-flower, nous les comprenons ! Innover en pédagogie est indispensable de nos jours. Découvrez dans cet article nos innovations pédagogiques.

Pour donner envie d’apprendre, il ne faut pas seulement des contenus intéressants. Il faut également savoir rendre le contenant attractif ! C’est pourquoi nous nous efforçons sans cesse d’innover, de proposer des formations originales qui conservent, voire qui améliorent l’efficacité de la formation. Voici nos innovations pédagogiques :

 

1. Innovation en présentiel

Klaxoon, l’application connectée qui facilite l’interaction

Lors d’une formation de 40 participants, nous avions le choix entre distribuer une quizzbox par personne, ou récolter les réponses à l’oral. Or, il est difficile d’obtenir des quizzbox pour tout le monde, qui soient en bon état de marche, et faire répondre à l’oral implique qu’une seule personne à la fois participe. Et à 40 personnes, difficile de départager équitablement le temps de parole ! Alors, nous avons innové : les participants ont téléchargé l‘application Klaxoon sur leur téléphone. Ainsi, pour participer aux activités affichées sur le rétroprojecteur, ils ont sélectionné leurs réponses sur leur smartphone, qui se sont retrouvées directement sur l’ordinateur de notre consultant.

Source : klaxoon.com

Par exemple, pour le retour d’expérience, à la question « En quoi ce parcours COACH fait-il de vous de meilleurs managers ? », les répondants ont choisi sur leur smartphone, via Klaxoon, le post-it correspondant le mieux, selon eux, à Communiquer, Organiser, Animer, Construire la motivation, et enfin à Hisser les compétences. Ces post-it, directement envoyés de manière anonyme sur l’ordinateur de notre consultant, ont été classés par ce dernier, qui en a fait une empathy map au rétro-projecteur.  

 

Les participants se sont tous bien prêtés au jeu, se sont sentis libres de participer et de dire ce qu’ils pensaient réellement.

Dans la même journée, l’après-midi, ils ont pu valider leurs acquis à travers un jeu d’aventure, toujours sur Klaxoon. C’était notre première, grandeur nature ! Différents quizz leur ont été soumis, et cela nous a permis de mesurer, après leur formation et après 6 mois, l’assimilation des compétences dans le temps.

 

L’Atelier Chocolat, pour révéler l’importance de l’expérience client

L’une de nos missions innovantes s’est tenue chez un concessionnaire automobile, la problématique étant : « Comment faire vivre une expérience client en concession ? ». Les enseignes les plus douées dans ce domaine telles que Starbucks ou encore Lush, s’appuient sur les 5 sens. Nous avons donc décidé d’appliquer ce concept en concession, mais avec… du chocolat ! Nous en avons sélectionné 4 sortes : un « chocolat » blanc recomposé, un chocolat noir bas de gamme, un chocolat cacaoté à 95%, et un dernier haut de gamme. Les participants à la formation devaient porter un masque de nuit et toucher les chocolats pour dire lequel était, selon eux, le pire, et le meilleur, et faire de même en les sentant et en les goûtant. Bien que tous ces échantillons étaient du chocolat, chacun avait sa préférence pour l’un ou l’autre, selon l’odeur, le goût, le toucher…

C’est de cette manière que notre consultant leur a fait comprendre qu’il en va de même lorsqu’un client visite une concession automobile. Tous ses sens doivent être sollicités pour lui faire vivre une véritable expérience client ! Le vendeur doit lui proposer de s’installer sur le siège conducteur, de toucher le volant, de sentir l’odeur du cuir, d’apprécier les volumes intérieurs… Cette expérience va lui permettre de s’approprier le véhicule et de se projeter avec, dans sa vie quotidienne. Une technique indispensable pour faciliter l’achat.

Chocolats

 

Le Serious play Lego®, pour faciliter les échanges et la prise de recul

Les Lego® ont été introduits en tant qu’outils par nos consultants dans certaines formations ou réunions. Ils aident en effet à rendre concrets des concepts ou idées difficiles à verbaliser autour d’une table, en brainstorming ou en Créaplan (technique d’animation, de réunion participative). Le principe est simple : il est de rendre plus fluide le fonctionnement d’un Codir (comité de direction), d’organiser les échanges entre les directions. En effet, dans une entreprise chacun a des enjeux, et des luttes de pouvoirs peuvent avoir lieu, d’où, parfois, une certaine rétention d’informations.

Les Lego® permettent de faire concevoir de façon concrète aux participants des représentations et des organisations. Nos consultants demandent par exemple au directeur financier d’une organisation, ainsi qu’aux autres directeurs de modéliser leur rôle avec des Lego®. Tous ont les mêmes pièces, en même nombre. Ils ont pour consigne de construire quelque chose qui les représente dans l’entreprise, dans un temps limité, pour leur éviter de trop y réfléchir, et que le résultat soit spontané. Ils doivent ensuite expliquer ce qu’ils ont voulu représenter. Par exemple : une construction stable et large, mais un besoin de s’élever ; une pièce transparente car il est important d’être transparent et d’échanger avec les autres ; une construction haute représentant un besoin de prendre de la hauteur. 

Ensuite, nos consultants demandent aux participants de mettre en commun les constructions, en mode Codir. Etant donné qu’ils ne sont pas dès le début mis au courant de cette finalité, les points d’attache n’ont pas été réfléchis ni établis à l’avance. Si la communication est mauvaise, les ponts ne sont pas mis, remplacés par des lumières qui clignotent.

Lors de cet atelier, les langues se délient et certaines choses sont dites, alors qu’elles n’auraient pas été évoquées de manière spontanée autour d’une table, par exemple.

Atelier Lego
2. Innovation en distanciel

L’Escape game, pour cultiver l’intelligence collective 

Dans le cadre d’un séminaire client sur leur nouvelle politique commerciale 2018 nous avons organisé un atelier escape game virtuel de 2h, sur le thème « James Bond », pour faire passer les messages-clés de cette nouvelle politique de manière innovante, ludique, et engageante.

250 personnes y participaient, réparties dans 20 salles différentes. Les équipes de 10 à 12 personnes chacune, avec un directeur régional chargé de la souris et du clavier, étaient plongés dans un esprit de serious game et de compétition, avec un incentive à la clé. Le module de formation digitale, intégré sur notre plateforme LMS b-eden, a été créé spécialement par nos équipes pour correspondre au mieux aux attentes de l’entreprise, ce qu’un escape game « physique », déjà existant, n’aurait pas pu faire. Ce module était articulé en 3 grandes thématiques, selon la politique commerciale de l’entreprise et en raccord avec l’univers spécifique de James Bond.

SANOFI ESCAPE GAME_Screenshot_SelectionJeux

 

L’objectif, pour les participants, était de sortir le plus vite possible de chaque univers en résolvant des énigmes.

Les participants ont été agréablement surpris par le format innovant de ce mode d’apprentissage. Ils se sont pris au jeu et ont développé une cohésion nécessaire entre eux. En effet, sortir des lieux virtuels demande aux joueurs de bien communiquer entre eux et de s’accorder autour d’une décision commune. Les tâches doivent être réparties pour aboutir à une intelligence collective qui induit que tout le monde ne travaille pas sur le même sujet, pour optimiser le temps consacré. Tous les rituels de management sont impliqués dans cet exercice.

De manière plus générale, l’une des vertus de l’escape game est que tout le monde gagne, mais chacun à son rythme. De plus, il n’y a pas de note, donc pas de comparaison dégradante possible. Dans notre société, il est davantage accepté que quelqu’un mette du temps à arriver au même but qu’un autre, mais qu’il y arrive quand même, plutôt que l’un réussisse alors que l’autre non.

L’entreprise a d’ailleurs souhaité dupliquer ce module d’escape game virtuel auprès d’autres populations que leur équipe commerciale.

 

Le fait de mettre en place des formations ludiques et innovantes permet d’éveiller l’intérêt des participants, de les rendre plus impliqués et volontaires. Le message que l’on souhaite faire passer a alors beaucoup plus de force que s’il est véhiculé à travers une présentation Powerpoint. Ce support, vu et revu, ne suffit plus pour certains messages qui ne sont pas toujours faciles à ancrer.

Juliette Delpippo – Chargée de Communication et Marketing

Chargée de Communication et Marketing, Juliette a récemment intégré l’agence de Cannes. Animation du blog et des réseaux sociaux, gestion des webinars, création de supports de communication… Rien ne lui échappe ! Passionnée par son métier, elle est méticuleuse et aime ajouter sa petite touche d’originalité, qui transparaît souvent dans ses réalisations.

You may also like

No Comment

Comments are closed.