Une leçon aérienne sur l’excellence

La quête de l’excellence, ce n’est pas seulement un mythe. Virginie Guyot, ancienne leader de la Patrouille de France, nous le confirme. Découvrez dans cet article l’importance du débriefing !

 

Récemment, j’ai animé un séminaire chez un de nos clients du CAC 40, durant lequel Virginie Guyot, ancienne leader de la Patrouille de France, a partagé ses secrets de management. Depuis, j’adore raconter cette expérience qui aide réellement à la prise de conscience suivante : il faut prendre du temps pour atteindre plus rapidement l’excellence.

Commençons par une petite introduction pour vous mettre dans le contexte. Lorsque la Patrouille de France fait un numéro aérien, chaque membre de l’équipe risque sa vie : ils volent côte-à-côte jusqu’à 800 km/h, empruntant des trajectoires de collision pour laisser du suspense. S’ils font une erreur, c’est bien simple, ils meurent. Virginie Guyot, leur manager en 2010, était donc responsable de leur vie et se devait de trouver l’excellence.

L’équipe de la Patrouille de France est régulièrement renouvelée pour limiter la fatigue, mais aussi pour rendre les pilotes à leur famille, après cette période entièrement dédiée à du travail intense. Ainsi, leur leader doit continuellement faire monter en compétences son équipe renouvelée et la guider à chaque vol, puisque chaque pilote change régulièrement de poste afin d’éviter la routine qui mènerait à un possible risque.

Pour arriver à faire monter leurs compétences, et passer d’un bon niveau à l’excellence, Virginie Guyot procédait à un briefing avant et après chaque vol. La force de l’armée réside dans le fait que ce protocole est systématique, formalisé et structuré.

Lors du brief précédant le vol, le leader explique le contexte, informe sur la météo et le plan de vol. Viennent ensuite les questions, remarques et suggestions auxquelles tout le monde est libre de participer. Place alors au « What if ? » : les pires scénarios sont imaginés, accompagnés de la façon d’y réagir. Vient ensuite le spectacle.

 

 

Source : actu.fr

Source : actu.fr

 

 

Enfin, arrive une phase très importante du déroulé du vol, le débriefing sur ce qui s’est passé. Aujourd’hui, je constate que dans beaucoup d’entreprises, les personnes avancent à vue, sans feedback, parce qu’il n’est pas dans les habitudes d’en faire, ou parce qu’il est aléatoire. Il est parfois simplement oublié. Récemment, lors d’un échange sur un atelier chez un client, l’un des collaborateurs m’a avoué que cela faisait 7 ans que les erreurs étaient répétées, et les problèmes relatifs au processus de saisie des commandes non traités. De manière globale, trop de temps et d’argent sont perdus à refaire sans cesse les mêmes erreurs.

Pour Virginie Guyot, la force de la Patrouille de France réside dans la systématisation de ce débriefing intitulé « Sécurité et performance ». C’est la clé qui, selon elle, mène les équipes à l’excellence en 6 mois. La première question qu’elle posait à l’équipe était : « Qu’est-ce qui vous a surpris ou choqué pendant le vol ? ». L’objectif de ces feedbacks est de mettre à profit les erreurs des uns et des autres pour réajuster le tir immédiatement.

 

Le conseil de Virginie Guyot : « Juger sur les faits avec humilité. »

 

Dans la vie professionnelle, le manager ne doit pas adopter une position de supériorité instaurée par la détention du pouvoir, réduisant ses collaborateurs à de simples subordonnés. Il doit à tout prix éviter de prendre une position de force écrasante face à son équipe lorsqu’il parle des erreurs de cette dernière. Il la rabaisserait alors, et rien de bon n’en résulterait. En restant toujours impartial et objectif, sans critiquer gratuitement ou déprécier les qualités de ses collaborateurs, il gagnerait à l’inverse leur confiance et leur considération. Ce lien leur permettrait alors d’atteindre l’excellence en suivant leur leader. D’où l’importance d’un débriefing systématique et constructif.

 

Et vous, quand avez-vous fait un débriefing pour la dernière fois ? Est-il systématique et fait en toute humilité ? Partagez votre expérience en commentaire !

Consultant

Antoine est Consultant en transformation et animateur du changement à l’agence de Cannes. Ses 9 ans d’expérience terrain de la vente et de la prescription lui permettent de mieux appréhender les problématiques de ses interlocuteurs. Depuis qu’il a intégré b-flower en 2014, il a formé plus de 3000 personnes tel que chez Arkopharma et chez Axa. Il retire une réelle satisfaction de son travail lorsqu’il voit ses participants reconnaissant des progrès qu’ils ont accompli.

You may also like

No Comment

Comments are closed.