Télétravail : la majorité des télétravailleurs y ont pris goût !

En 2021, 86% des télétravailleurs souhaitent poursuivre le télétravail.

En France, avec la mise en place des mesures sanitaires permettant de restreindre la propagation du pandémie du COVID-19 au sein de la population (confinement, couvre-feu, télétravail), les habitudes de travail au sein des entreprises ont changé.

Comme annoncé par le gouvernement le 20 Janvier 2022, le télétravail n’est plus obligatoire à partir du 2 Février 2022.

Reviendrons-nous sur un travail 100% présentiel ? En tout cas, ce n’est clairement pas le souhait de la grande majorité des télétravailleurs français.

 

Découvrez notre offre d’accompagnement au management hybride.

Nouveau call-to-action

 

Les employés y ont pris goût

Séduits par l’expérience du travail à domicile qu’ils ont massivement pratiqué pendant les confinements successifs, une étude de Malakoff Humanis en 2021 affirme que les télétravailleurs sont 86% à être satisfait du travail à distance contre seulement 14% qui affirment ne pas souhaiter sa mise en place au sein de leur entreprise. Cependant, il n’y a pas que les collaborateurs qui sont favorables au télétravail, les chefs d’entreprise sont 67% à encourager l’instauration du travail à distance au sein de leurs établissements.

 

Les salariés aspirent à un modèle hybride

Si 86% des télétravailleurs souhaitent poursuivre ce mode de travail à l’avenir et privilégier le travail à domicile, il n’en est pas de même pour les collaborateurs occupant des postes de managers. En effet, selon la même étude de Malakoff Humanis en 2021, 40% des managers soulignent la difficulté de manager les équipes à distance.

  • 44% ont eu du mal à détecter la détresse des télétravailleurs,
  • 43% ont eu des difficultés à gérer la fragilité des collaborateurs,
  • 42% n’ont pas réussi à maintenir le lien entre les équipes.

Pour que les 2 entités (collaborateurs et managers) des équipes fonctionnent il s’agit donc d’instaurer un modèle de travail hybride mêlant une gestion mixte de présence des équipes dans les bureaux et à distance. 

Aussi, il est donc essentiel pour les managers d’être capable d’appréhender cette nouvelle forme de management.

 

Apprendre les bonnes et nouvelles pratiques managériales

Lors du premier confinement, les entreprises ont dû s’adapter dans l’urgence. A cette époque, selon l’Apec, les managers étaient 68% à être intéressés par une formation sur les bonnes pratiques du télétravail.

2 ans après le début de la crise sanitaire, il y a encore 30% des managers qui trouvent qu’il est difficile de faire évoluer en profondeur les modalités d’organisation du travail dans l’entreprise. 

Il est donc primordial de répondre à ce besoin de formation des managers au nouveau management hybride.

Pour les entreprises, l’enjeu est important: donner les bons moyens aux managers pour qu’ils puissent assurer leur mission et leur rôle, leur donner l’expérience nécessaire pour être capable.

C’est ce que nous soulignons dans notre article l’évolution du management avec la crise du COVID-19.

En lien direct avec ces préoccupations, nous avons créé un sondage pour les managers, pour recenser leur façon de gérer cette dualité présentielle, distancielle avec leur équipe. 

Venez vous positionner et nous donner votre avis.

Ce sondage sera complété par un article qui apportera un debrief de la situation.

 

Besoin d’un accompagnement pour renforcer la mise en place d’un management hybride maîtrisé ? Nous pouvons vous aider à relever vos défis. Découvrez notre offre.

Nouveau call-to-action

 

A lire aussi : 

A lire aussi 6 conseils     A lire aussi ITW

You may also like

No Comment

Comments are closed.